#Interview: Minnie Valentine

Effeuilleuse burlesque et chanteuse jazz, Minnie Valentine est une grande artiste reconnue surnommée le “rossignol du burlesque”.

Son univers entre rock et glam, passant d’un burlesque classique au new burlesque, Minnie Valentine n’est pas seulement une pin-up ingénue, elle est aussi une séductrice provocante et intrigante!

Minnie anime régulièrement des stages et des ateliers “Be Glamourous, Be Pin-Up” depuis 2011, elle a co-organisé pendant 4 ans les soirées burlesques Pretty Propaganda” avec Louise de Ville.

Après avoir partagé notre scène du premier Gala Nous Pour Elles en 2014, elle est revenue à Reims pour monter sur la scène du Rétro Ballroom Folies en interprétant son numéro “le Corbeau” pour notre plus grand plaisir!

Crédit photo: Ewa

Crédit photo: Ewa

– Comment as-tu découvert le Burlesque?
J’ai découvert le Burlesque à travers Dita Von Teese, il y a une dizaine d’années mais j’étais déjà très attirée par l’esthétique des actrices hollywoodiennes des années 40-50 telles que Rita Hayworth et Betty Grable mais aussi des pin-ups comme Bettie Page et Tempest Storm.

– Pourquoi te lancer dans l’aventure burlesque ?
Le burlesque a été la révélation de ma vie! Je n’avais jamais vu de performance artistique aussi ouverte et complète. Il ne s’agit pas que d’un simple effeuillage. C’est une réelle exploration à travers les codes de la féminité; un voyage où l’on fait rêver le public grâce à une histoire ou un univers. Et c’est surtout cette liberté artistique incroyable qui libère le champ des possibles et me permet d’allier tout ce que j’aime faire: le chant jazz, les stylismes à travers les costumes de scène, la comédie… mais le burlesque peut également servir à provoquer! Les possibilités sont infinies.

– Quel est le secret de ton nom de scène?
Je souhaitais un nom qui soit léger, fun, pétillant et qui fasse référence à l’esthétique pin-up, ma principale source d’inspiration. Sans oublier de réaliser un clin d’œil à mes origines britanniques, d’où la prononciation à l’anglaise de “Valentine”. Quant à Minnie, j’étais fan depuis la tendre enfance des Marx Brothers et en particulier d’Harpo Marx. Minnie est tout simplement un hommage car il s’agissait du prénom de sa fille.

– Ou trouves-tu l’inspiration de tes numéros?
Chaque expérience de la vie peut être source d’inspiration. Il peut s’agir d’une rencontre, d’une trouvaille, d’un coup de foudre pour une chanson, d’un objet chiné en brocante… l’inspiration part d’une étincelle et je me charge de répandre la poudre qui fera exploser le canon. haha

Crédit photo: Vintage Rebels

Crédit photo: Vintage Rebels

– Qui sont tes effeuilleuses préférées? Et pourquoi?
Je suis toujours fascinée par l’univers onirique de Vicky Butterfly, effeuilleuse burlesque britannique. Sa grâce et sa précision en font l’une des meilleures. Elle est la réincarnation de la Loïe Fuller, danseuse aux voiles de lumière à la Belle Epoque.

– Que pense ton entourage de ton côté paillettes?
Ma famille est très fière de mon parcours et me soutient totalement. Je me sens très chanceuse d’être aussi bien entourée et épaulée dans mes activités artistiques.

– Parle – nous un peu de toi, tes autres passions, ton objet fétiche?
Avant d’exercer en tant qu’effeuilleuse burlesque, j’étais très impliquée dans mon travail en tant que photographe. J’adorais créer des mises en scène de toutes pièces et donner vie à mes idées. Grâce aux Furieux à Paris (bar rock’n’roll près de Bastille), je renoue peu à peu avec cette facette en étant exposée en tant que photographe en décembre. Mon objet fétiche, c’est mon appareil photo Rolleiflex, un superbe moyen format argentique datant des années 70 et en parfait état. Il me rappelle les années où je faisais beaucoup de développement argentique en chambre noire.

Crédit photo: Vintage Rebels

Crédit photo: Vintage Rebels

Retrouvez Minnie Valentine tous les deuxièmes vendredis de chaque mois au Pigalle (Paris) avec la Pigalle Burlesque Party!
Le vendredi 12 Février, ce sera une spéciale St Valentin et le vendredi 11 mars, spéciale Semaine du Burlesque!

N’hésitez pas à visiter son site internet et sa page Facebook pour plus d’infos!

Et pour le côté jazz, toutes les actus de Minnie Valentine & The Troublemakers sont sur leur page Facebook!

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien