Sunny Birdy

Sunny Birdy

Crédit photo Soso Mac Koï

Qui sont tes idoles burlesques ?

Pas facile de choisir parmi les artistes que j’adore !

J’ai toujours été émoustillée par les Pin-Up des années 40/50, notamment par Bettie Page qui mêle à merveille le naturel et la friponnerie.

Dans la catégorie Super Star, je suis émerveillée par l’esthétique de Dita Van Teese et Lolly Wish qui poussent à leur paroxysme la Glamour attitude. Ce sont des femmes rayonnantes, sensuelles, travailleuses et perfectionnistes. Des qualités humaines qui me touchent particulièrement.

Je suis complètement fan de Louise de Ville et de Sayuri Gei. Des femmes engagées hyper sexy aux univers très travaillés.

Je vous avoue que j’ai une admiration particulière pour Antoinette Boudoir que je considère comme une source d’inspiration, un mentor et un guide.

D’où vient ta passion pour le burlesque ?

J’ai toujours aimé l’art qu’il soit pictural, ancien ou vivant. J’ai grandi dans les livres, j’ai étudié l’histoire de l’art et dans ma tête ça a toujours été une comédie musicale. J’aurai aimé faire du théâtre, être danseuse de cabaret ou costumière. J’ai été marchant d’art et prof d’arts appliqués. Quand j’ai compris que le Burlesque mixait tout ce que j’aime et quand j’ai vu un spectacle des Secrètes Boudoir, j’ai eu une révélation. C’est quand j’ai intégré la Boudoir School que la passion a pointé le bout de son nez. La révolution pour moi, c’est quand Antoinette m’a appris à lâcher prise et m’a permis de vivre mes rêves.

Crédit photo Soso Mac Koï

Pourquoi rejoindre les Secrètes Boudoir ?

Pour toucher les étoiles et danser auprès des femmes que j’admire !!! Intégrer la troupe c’est s’engager et s’investir à fond. J’ai vraiment envie de proposer des numéros de qualité. C’est aussi bien entourée et à force de travail que l’évolution sera possible.

D’où vient ton nom de scène ?

“Sunny” fait référence à ma personnalité dynamique et chaude. Cela renvoie aussi à ma passion pour le soleil, à ma région de Cœur d’amour le Pays Basque et aux voyages. C’est aussi comme un mentra qui me booste pendant mes coups de mou “derrière les nuages, le soleil”.

“Birdy” disons que je suis une inconditionnelle de la plume !!! Je n’aime pas les oiseaux, je les adOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOre.

 

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien